Archives pour la catégorie Newsletter

Articles pour la Newsletter

L’open recrutement : une solution pour les besoins RH des Services R&D et Innovation.

recrutement toulouse

Lors du lancement d’Inno-search, nous n’imaginions pas à quel point les entreprises de taille moyenne et les startups allaient être demandeuses de conseil pour le staffing de ces fonctions.

Les origines de ces besoins sont multiples et se regroupent sous trois catégories :
• Le pilotage à vue de la fonction avec le stop and go permanent lié au financement des projets.
• Les incertitudes entretenues par les managers sur les profils attendus et plus précisément sur les origines en termes d’univers et de métiers.
• Le besoin d’un accompagnement pointu et individualisé qui prend en compte les particularités de l’entreprise.

L’open recrutement est un concept dont Inno-search a validé l’usage en appliquant quelques grands principes : Continuer la lecture

USINE DU FUTUR : ESPRIT RH PRESENT AU SIANE

siane recrutement toulouse, cabinet RH toulouse, Esprit RH, cabinet ressources humaines toulouse, cabinet recrutement, emploi toulouse, DRH Toulouse, innovation toulouse, R&D, chasseur de tete toulouse, recruteur toulouse, Innosearch, ingenieur toulouse,

Retrouvez Esprit-RH au SIANE :

Venez rencontrer les consultants pour parler organisation, innovation, compétences et découvrir l’Open Recrutement​,

Continuer la lecture

Commercial : recrutement clé de la Startup

4 Bonnes raisons de confier le recrutement de votre premier commercial à un cabinet spécialisé.

Une enquête récente révèle que ce chantier est un véritable piège pour le néo-dirigeant avec 60% d’échec dans les 8 premiers mois.  Quels sont donc les points critiques qui conduisent à s’adosser à un professionnel du recrutement ?

recrutement toulouse, cabinet RH toulouse, Esprit RH, cabinet ressources humaines toulouse, cabinet recrutement, emploi toulouse, DRH Toulouse, innovation toulouse, R&D, chasseur de tete toulouse, recruteur toulouse, Innosearch, ingenieur toulouse, Continuer la lecture

Difficultés de recrutement des profils handicapés qualifiés dans l’ingénierie et le conseil en technologies.

Sensibilisé aux problématiques d’intégration des salariés handicapés hautement qualifiés en poste adaptés, AKKA Technologies cherche à en recruter, mais ce n’est pas si facile que cela…
Géraldine de Rességuier et Anne Chamarande s’en expliquent et fixent des objectifs ambitieux.

Comme de nombreuses entreprises évoluant dans ce domaine du numérique, nous déplorons la pénurie de profils, notamment en langage objet (j2EE, C#.Net), en logiciel embarqué et conception mécanique. Nous avons donc été avec d’autres sociétés à l’initiative du collectif d’entreprises Handi-numérique. Site d’information et d’actualité autour du handicap et du numérique. On y fait une mise au point sur les nombreux débouchés mais aussi sur les cursus accessibles pour exercer dans ces métiers.

Aussi, nous communiquons nos offres, actualités, autour du handicap et du numérique sur les réseaux sociaux spécialisés : reseauhandicap et talenteo, les réseaux sociaux généralistes et les job boards spécialisés et généralistes.
Les sites généralistes restent incontournables car nombreux sont les personnes en situation de handicap  qui l’ignorent, notamment celles affectées par des maladies chroniques tel que l’asthme ou le diabète.
En effet, La RQTH est un dispositif dont peut bénéficier toute personne souffrant d’un handicap ou d’une maladie chronique (asthme, diabète, infection par le VIH, hépatites, etc.) ou d’un pb de santé ayant des répercussions au travail (rhumatisme, problèmes de vue, etc.)…
Aussi, nombreuses sont les personnes ne connaissant pas les avantages auxquels leurs donnent droit une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH)

Si la personne est en recherche d’emploi, la RQTH peut permettre :
– la possibilité de faire valoir cette reconnaissance spécifique auprès d’un employeur pour une embauche.
Les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi doivent représenter au moins 6 % de l’effectif salarié d’une entreprise comprenant 20 salariés ou plus. Si tel n’est pas le cas, l’employeur est contraint de verser une contribution financière.
– l’accès à un réseau spécialisé d’agences pour l’emploi (réseau des « Cap Emploi »). Ces agences proposent un accompagnement pour favoriser le retour vers l’emploi des travailleurs handicapés
– l’accès facilité à certaines formations professionnelles qualifiantes, qui peuvent être rémunérées. Certaines formations peuvent aussi être adaptées à des personnes rencontrant des problèmes de santé
– l’accès à des dispositifs d’accompagnement vers l’emploi tels que l’association Tremplin de laquelle nous faisons partie (accompagnement dans la définition d’un projet professionnel, dans une recherche d’emploi)
– de bénéficier d’aides pour la reprise ou la création d’entreprises
– l’accès à des contrats « aidés » (dont les contrats d’apprentissage, de professionnalisation, contrats initiative emploi CIE, contrat d’accompagnement dans l’emploi CAE, contrat d’avenir CAV) avec prime à l’embauche pour la personne comme pour l’entreprise si cette dernière n’a pas signé d’accord.

Si la personne est en poste, la RQTH permet notamment :
– l’accès facilité à certaines formations pour son évolution professionnelle.
– la possibilité de faire valoir cette reconnaissance spécifique auprès d’un employeur pour un aménagement de poste, l’achat de matériel, etc.
– l’accès facilité au bilan de compétences et d’orientation professionnelle ;
Le fait de présenter une RQTH permet à l’employeur sans que les frais soit à sa charge de faire appel aux SAMETH, les services d’appui pour le maintien dans l’emploi des personnes handicapées si cette dernière n’a pas signé d’accord . Cela lui permet également de financer les aménagements qui vous sont nécessaires, avec l’aide des organismes tels que l’Agefiph ou la FIPHFP s’il n’y a pas d’accord.
Si comme chez AKKA, il y a un accord, un budget est dédié à garantir un maintien dans l’emploi. Le maintien dans l’emploi est un élément substantiel (obligatoire) dans les accords handicap. Cela ne l’était pas lorsqu’AKKA a signé son accord mais cela nous est apparu comme allant de soit pour une réelle intégration du handicap, pour permettre de mettre les personnes en situation de handicap en condition de réussite sans sur ou sous compensation.
Lorsqu’il a besoin d’un achat auprès d’un prestataire externe, qu’il s’agisse de l’achat d’un bien matériel, de formation ou de sensibilisation, disposer d’un accord nous permet de choisir le prestataire en «bon père de famille», de retenir le plus approprié.
Depuis un an, nous avons par exemple fait l’achat de fauteuils avec appui lombaire, du logiciel jaws pour une déficience visuelle, de prestation de sensibilisation autour du handicap neurologique, psychique.

Du côté de la sensibilisation, le sport tient une grande place car il permet de mieux appréhender de manière concrête le handicap et rappelle les valeurs du groupe depuis sa création il y a plus de 30 ans : le respect, l’ambition, le courage.
Des artistes peintres et des athlètes handisport comme Philippe Croizon et Christophe Durand ont été invités chez AKKA lors de la SEPH (Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées). Les collaborateurs ont pu s’essayer au tennis de table et se mesurer au champion paralympique.
En 2014, nous avons proposé dans nos différentes agences aux collaborateurs de s’essayer au cécifoot en présence de professionnels et de la mission handicap.
C’est un serious game sur le Ceci-foot que nous avons mis à l’honneur à l’occasion de la SEPH.
Une réelle intégration du handicap passe par une sensibilisation de l’ensemble des acteurs, aussi des réunions d’information ont été effectuées auprès des managers commerciaux et des recruteurs.
Une remise de books spécifiques à leurs besoins leurs sont transmis.

L’achat responsable est également un axe fort d’inclusion du handicap prévu dans notre accord.
Nous faisons appel à des ESAT : entreprises avec 80 % de personnes en situation de handicap  ne pouvant pas avoir une activité professionnelle en milieu ordinaire (entreprise classique de droit commercial).) Par exemple, nous accueillons des conciergeries à Boulogne, Guyancourt, Lyon, Marignane et Toulouse.  Autre exemple,  les plateaux repas.

HANDICAP ET EMPLOI DANS LE NUMERIQUE :
L’ACCORD HANDICAP AKKA Technologies

Depuis la création de la Mission Handicap en 2009 par Isabelle DUPUY qui en est toujours à sa tête, AKKA a souhaité renforcer ses actions et engagements dans l’accompagnement des collaborateurs en situation de handicap, ainsi que l’intégration de nouveaux collaborateurs.

recrutement toulouse, cabinet RH toulouse, Esprit RH, cabinet ressources humaines toulouse, cabinet recrutement, emploi toulouse, DRH Toulouse, innovation toulouse, R&D, chasseur de tete toulouse, recruteur toulouse, Innosearch, ingenieur toulouse,

Nous avons décidé de donner une nouvelle dynamique au déploiement de notre politique handicap et d’aller plus loin par la signature d’un accord volontariste et ambitieux. Cet accord triennal s’articule autour de quatre axes majeurs : le recrutement de plus de 60 personnes, le maintien dans l’emploi avec l’anticipation de la prise en compte du handicap dans l’emploi, la sensibilisation et l’achat responsable.
Le groupe s’est fixé pour objectif de recruter 30 personnes en CDI, 15 en alternance et 15 en stage en situation de handicap, au minimum ! Pour leur intégration, les personnes recrutées peuvent compter sur notre Responsable Mission Handicap et nos 3 référents handicap et moi-même, recruteuse dédiée.

Géraldine de Rességuier                      Anne Chamarande
recruteuse                                                    Responsable Communication
dédiée Handicap                                       Recrutement

AKKA Technologies, spécialiste du Conseil et Ingénierie en Hautes Technologies, plus de 11000 consultants, participe aux grands projets industriels. Nous accompagnons nos clients dans leurs processus d’innovation et d’amélioration de la productivité. Notre capacité d’anticipation nous permet aujourd’hui de répondre de manière concrète aux nouveaux enjeux du marché – intervention sur des projets globaux dans un contexte de mondialisation.
Etre présent sur l’ensemble des secteurs d’activités industriels et tertiaires garantit la pérennité des expertises métiers du Groupe. AKKA Technologies intervient sur l’intégralité du cycle de vie d’un projet, en totale adéquation avec les besoins de ses clients, en leur proposant ses offres conseil, DEC (Design Engineering Center) et SDC (Software Design Center ou centre de services).

9 bonnes raisons de recruter un senior

Trop souvent laissés de côté sur le marché du travail, les seniors, travailleurs de plus de 50 ans, ont pourtant de sérieux atouts à faire valoir. Si l’âge de la retraite ne cesse d’être repoussé de 60 à 62 ans en France, jusqu’à 67 ans en Allemagne ou en Islande, les seniors que nous considérons ici à partir de 50 ans, sont chaque jour plus nombreux sur le marché de l’emploi.


Trop âgés ? trop fragiles ? Peu adaptables ? Les arguments « contre » des recruteurs sont-ils justifiés ? Les seniors souffrent de discrimination à l’embauche selon les experts que nous avons contacté, Il semble au contraire, que les seniors aient une véritable plus-value pour les entreprises. Voici toutes les raisons de recruter un senior : il est

        bon négociateur
        fidèle
        un élément de diversité
        apporteur de connaissances
        conscient de ses forces et de ses faiblesses
        force de proposition
        non adepte des intrigues de bureau
        rassurant pour ses jeunes collègues    
        pleinement investi

Il est bon négociateur :

Avec des nerfs solides et une bonne expérience, il a toute légitimité pour négocier avec les partenaires. Pour l’anecdote, lors du développement de Google, Sergey Brin et Larry Paige ont recruté Eric Schmidt : un senior ! c’est lui qui a permis l’essor du groupe.

Il n’est pas adepte des intrigues de bureau :

Un senior n’a rien à prouver il respecte la hiérarchie. il ne rentre pas dans les querelles d’égo.


Les seniors sont fidèles :

Reconnaissant d’avoir trouvé une place dans l’entreprise le Senior sera d’autant plus fidèle

Le senior transmet :


Rien de tel qu’un vieux briscard pour faire valoir son expérience et ainsi faire gagner du temps et de l’argent à l’entreprise en formant ses jeunes collaborateurs

Le senior apporte de la diversité :

Rester entre personnes du même âge freine l’innovation dans l’entreprise. Le lien entre innovation et diversité a été étudié de manière scientifique et les méthodes de constitution des équipes de start-up s’en inspirent.


Le senior est investi :

Au-delà de la reconnaissance, son âge le place dans une situation où il a peu de contraintes familiales, et moins de raisons de s’absenter. Il ne prendra pas de congés parental marital ou pour enfant malade.



Il connaît ses forces et ses faiblesses :


Il est sûr de ses compétences et à dépassé la crise de la quarantaine lors de laquelle nous remettons tout en cause. Le senior est stable, et au-delà de cela, il se connaît, sait ce qu’il veut, sait ce qu’il vaut, ce qu’il aime et ce qu’il sait faire.
 Cette certitude se traduit dans sa gestuelle et ses attitudes auprès des clients.

il est force de proposition :

De part sa hauteur de vue, le Senior, qui a vu se transformer son secteur d’activité, et ses concurrents, est d’autant plus force de proposition légitime.

Le stress, talon d’Achille de la santé des chefs d’entreprise

recrutement toulouse, cabinet RH toulouse, Esprit RH, cabinet ressources humaines toulouse, cabinet recrutement, emploi toulouse, DRH Toulouse, innovation toulouse, R&D, chasseur de tete toulouse, recruteur toulouse, Innosearch, ingenieur toulouse,

Plus de la moitié des dirigeants d’entreprise connaissent des journées stressantes.
Même si les dirigeants d’entreprise se soucient de leur santé. la surcharge de travail est une cause importante de Stress, déclencheuse de pathologies.
Se percevant plutôt en bonne santé. les chefs d’entreprise à 78 % déclarent comprendre les enjeux de la prévention, comme avoir une alimentation saine et équilibrée ou pratiquer une activité physique.
C’est ce qui ressort d’une étude pour le groupe MMA par OpinionWay*.

Des journées stressantes

Pour autant, plus 55% des chefs d’entreprise avouent avoir des journées stressantes. Ce taux est même de 62% pour les dirigeants de PME. Dans près d’un tiers des cas, ce stress est quasi-permanent. Ils manquent de temps pour tout faire, assurer la surcharge de travail et parer aux incertitudes sur leur activité.

L’étude indique clairement les ravages du stress au sein de cette population.

Anxiété et Mal de dos

Cette situation s’en ressent sur la santé des dirigeants. Les plus exposés au stress souffrent de psychiques (troubles du sommeil, anxiété…) et de douleurs physiques (mal de dos, douleurs articulaires…). Mais en général, ils ne prennent malheureusement pas le temps de se soigner :  3 sur 10 admettent avoir renoncé à s’arrêter cette année afin de ne pas perturber leur activité.

Investir sur la la prévention

Cette étude confirme différents travaux sur la santé des dirigeants et renforce la nécessité de développer des actions de prévention sur ce sujet.
En effet, la santé de nos dirigeants de PME influera sur celle de leurs entreprises demain. Le commanditaire de l’étude, qui conseille déjà les entrepreneurs pour rester en forme, pronostique la création d’un programme de coaching santé au travail d’ici 6 mois. La généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés au 1er janvier 2016 doit aussi être l’occasion de se pencher sur la protection du dirigeant de l’entreprise pour les professionnels.

* Méthodologie : étude réalisée du 15 avril au 22 mai 2015 auprès d’un échantillon de 1 352 dirigeants d’entreprises, représentatif des entreprises françaises de moins de 50 salariés, par téléphone.

Inauguration de nos nouveaux locaux à Toulouse

  SAM_5324

Le 30 juin, nous avons eu le plaisir d’accueillir clients partenaires et amis à l’inauguration de nos nouveaux locaux dans l’hyper-centre toulousain :
Sous les platanes au bord du canal, nous avons célébré ce nouveau lieu humain pour cultiver nos réseaux. Continuer la lecture

Le management : parent pauvre de l’innovation ?

Selon Ipsos, l’innovation est confiée à 5 à 8 % de l’effectif, et en fait à 72 % aux fonctions Recherche & Développement, Qualité et Marketing. La recherche de nouvelles idées ne concernerait-elle pas les autres fonctions ?

Quand on parle d’innovation, on pense d’abords à la technologie et à la création de nouvelles offres. Le classement des entreprises innovantes étant basé sur le nombre de brevets déposés, cela parait logique (et la France est 3e !)
Mais on oublie souvent l’innovation managériale.
Et en la matière, les évolutions portent surtout sur l’organisation et les systèmes d’information. Continuer la lecture

DRH, l’acteur majeur de l’innovation managériale ?

Si l’innovation est en général assimilée à la fonction recherche & développement, le pilotage réformes, changements  managériaux, des évolutions, sera très souvent remise à la fonction ressources humaines, comme on l’a vu pour le management des risques psychosociaux ou pour la responsabilisation sociale/sociétale . Cependant, alors que la réglementation sociale (Accord National Interprofessionnel contre le stress, Obligation à venir sur l’entretien professionnel tous les 2 ans…) tendait à soutenir les professionnels de la fonction R.H. ainsi que la légitimité de concepts Continuer la lecture